Sélectionner une page

MAISON DE QUARTIER DE CHAILLY

LAUSANNE 2009

Lieu : Av. de la Vallonette, Lausanne

Réalisation : 2008

Maître de l’ouvrage : Ville de Lausanne, Service de la Jeunesse et des Loisirs

Photographie : © T. Jantscher


La Maison de quartier se situe près du Pont de Chailly, sur une planie artificielle créée par le comblement au milieu du XX ème siècle du vallon de la Vuachère. La place d’accueil et d’entrée se trouve en amont, côté forêt, à la jonction avec le Sentier du renard, promenade pédestre qui suit la rivière depuis le Nord de Lausanne jusqu’au bord du lac. En aval, un jardin à caractère domestique établit le lien avec les villas locatives voisines. Destinée à accueillir des activités culturelles et associatives, elle comprend au rez, un hall-foyer avec cuisine et salle de repas, une salle de spectacles de 200 places, des bureaux, une halte-jeux. La salle, équipée de gradins mobiles et d’une scène modulable, fait le lien avec le sous-sol dans lequel se trouvent également une salle de danse et un espace pour les adolescents. A l’étage se trouvent plusieurs salles modulables, un atelier, une bibliothèque, une salle multimédia.

Le bâtiment est composé d’un socle massif en béton et d’un grand couvert en bois qui repose en façade sur une rangée de fûts écorcés. Leur inclinaison alternée contribue autant à la stabilisation de la structure qu’à donner au bâtiment l’image d’un lieu convivial en rapport avec la forêt. La toiture, sur laquelle donnent les immeubles environnants, est végétalisée. Au rez, les ouvertures ponctuelles révèlent l’aspect massif et protecteur du béton, tandis qu’à l’étage un vitrage continu révèle la toiture et offre une vue étendue sur le quartier. Le concept d’éclairage extérieur installé le long des poteaux en bois a généré l’identité visuelle de l’institution. Les finitions intérieures reprennent le thème de l’alternance bois-béton : parquets en chêne huilé ; parois et cloisons mobiles en panneaux 3 plis sapin ; murs en béton huilés brun foncé et par endroits peints dans un vert printanier et lumineux, avec une connotation végétale. 

Après le passage de l’ouragan Lothar, le Service des forêts de la Ville de Lausanne avait développé une chaise, réalisée avec le bois issu des forêts de la ville. Cette initiative a été poursuivie avec le dessin d’une table et de meubles pour enfants, fabriqué la Fondation des Oliviers. Le Fonds des Arts plastiques de la Ville de Lausanne a organisé un concours pour la réalisation d’une œuvre à caractère ludique, ouvert à de jeunes artistes. Parmi les différents projets, l’œuvre de Vincent Kohler « Galets » a été choisie : une souris et une mouche constituées d’un amas de galets de grandes dimensions, en béton projeté sur une structure métallique, sont installées sur la place d’entrée.

La Maison de quartier, raccordée au réseau du chauffage à distance de la Ville, répond aux exigences du label Minergie. En toiture, 81 panneaux photovoltaïques permettent de réinjecter dans le réseau 150’000 kWh/an.